Vous êtes ici : Accueil > la vie des classes > 2013-2014 > L’ESPACE DES CE2 de M. GOMEZ > A la découverte de François HADJI-LAZARO > Pour en savoir plus sur François HADJI-LAZARO
Publié : 22 novembre 2013

Pour en savoir plus sur François HADJI-LAZARO

François_HADJI-LAZARO

 

 

BIOGRAPHIE DE FRANÇOIS HADJI-LAZARO

Trouvée sur le site concerts.fr

Plus de 15 ans que François Hadji-Lazaro, le père des Garçons Bouchers et de Pigalle, influence le paysage musical français...

Auteur, compositeur et multi-instrumentiste international, François Hadji-Lazaro s’initie à plus d’une trentaine d’instruments avec la musique folk avant de rejoindre la scène rock alternative parisienne. Parmi sa batterie d’instruments : cornemuse, mandoline, banjos, ukulélé, guimbarde, clarinette, samples…

François Hadji-Lazaro est un joyeux pessimiste qui marie les sonorités au service d’un propos grave et engagé mâtiné d’ironie et d’autodérision.A l’origine des Garçons bouchers (et du label Boucherie Productions découvreur de la Mano Negra, Paris Combo, Clarika), de Pigalle, membre de Los Carayos avec Manu Chao, il signe aussi des musiques de films (pour Téchiné, Léos Carax), des clips.

C’est dont en 1982 que naît Pigalle, sous son impulsion. Pigalle propose un style oscillant entre rock et chanson réaliste. Bien qu’il possède une veine relativement punk, Pigalle est franchement tourné vers la chanson populaire. Un de leurs titres les mieux connus est "Dans la salle du bar tabac de la rue des martyrs" sur laquelle on peut entendre un orgue de barbarie

Sur tous les fronts, François écrit, produit, gère son label (Boucherie Prod) et devient même comédien avec les Garçons Bouchers. Bien qu’inclassable, la musique de Pigalle oscille entre rock et chanson réaliste, teintée parfois de folk, de java ou de touches punk.

 
Plus de détails, discographie et filmographie fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Hadji-Lazaro (renvoie sur Wikipédia)
 
Dates clés d’après MyTaratata.com
 
1956 : François Hadji-Lazaro naît à Paris.
 
1982 : Ilfonde le groupe Pigalle avec Daniel Hannion.
 
1985 : Il fonde avec Erick Blank et Riton (le bassiste de Parabellum), le groupe les Garçons Bouchers.
 
1986 : François Hadji-Lazaro crée son propre label, Boucherie Productions.
 
Il fonde, avec Manu Chao, Alain Wampas, Antoine Chao et Schultz, le groupe Los Carayos.
 
Los Carayos sort l’album « Ils ont osé ».
 
1987 : Les Garçons Bouchers sortent leur premier album « Les Garçons Bouchers ».
 
François joue pour la première fois au cinéma dans un film de Bertrand Tavernier « La passion Béatrice ».
 
1988 : Les Garçons Bouchers sortent l’album « Tome II ».
 
1990 : Ils sortent l’album « On a mal vieilli… ».
 
Le groupe Pigalle sort son premier album éponyme, et enchaîne avec son deuxième album « Regards affligés sur la morne et pitoyable existence de Benjamin Tremblay ». Très gros succès de leur titre « Dans la salle du bar-tabac de la rue des martyrs ».
 
1991 : François Hadji Lazaro joue dans « La Totale » de Claude Zidi.
 
1992  : Les Garçons Bouchers sortent l’album « Vacarmélite ou la nonne bruyante ».
 
1993 : Pigalle sort l’album « Rire et Pleurer ».
 
François Hadji-Lazaro joue dans « Germinal », un film de Claude Berri.
 
1994 : Los Carayos sort l’album « Au prix où sont les courges ».
 
1995 : Les Garçons Bouchers sortent l’album « Ecoute, Petit frère ! ».
 
François Hadji Lazaro joue dans « La cité des enfants perdus » de Jean-Pierre Jeunet.
 
1996 : Il sort son premier album solo « François Detexte Topor ».
 
1997  : Los Carayos sortent l’album « Persistent et signent ».
 
1998 : Séparation du groupe Pigalle.
 
2002 : François sort son deuxième album solo « Et si que ? ».
 
2003 : Il sort l’album « Un recueil frais et disco ».
 
2004 : Il sort l’album « Contre-courant ».
 
2006 : François Hadji-Lazaro sort un album intitulé « Aigre-doux ».