Vous êtes ici : Accueil > la vie des classes > 2012-2013 > CP-CE1 de madame Bielle-Garnier et de monsieur Cochet > Capitaine Cruel (la correction)
Publié : 24 mars 2013

Capitaine Cruel (la correction)

Page de gauche : évaluation 1

1/ Complète ces phrases.

Le bateau des pirates est une goélette à trois mâts.

Une longue-vue permet de voir très loin.

Ils ont jeté l’ancre pour immobiliser le bateau.

Ils attiraient les bateaux dans une crique dangereuse.

Les pirates les ont enfermés dans une remise froide et humide.

 

2/ Relie ce qui va ensemble.

Les pirates — les charognards

Le phare — le donjon des océans

Les écueils — les dents de pierre

 

3/ Barre ce qui n’est pas vrai.

Le père de Tinaël dit : "Ne m’appelle pas Monsieur, c’est indigne de moi !"

Capitaine Cruel dit : "Dis-moi, morveux, combien de bateaux passent par ici ?"

Loïc dit à Tinaël : "Je te félicite, mon fils, tu es formidable !"

Tinaël dit à Capitaine Cruel : "Occupe-toi de tes affaires, moustique !"

 

4/ Complète ce tableau.

  Tinaël Le père Loïc Cruel
Qui est enfermé dans la remise ?    X X  
Qui est debout dans la chaloupe ?       X
Qui va chercher la longue-vue ?      X  
Qui coupe la jambe de bois ?  X      
Qui nage vers la goélette ?  X X X  

 

Page de droite : évaluation 2

1/ Numérote les phrases dans l’ordre de l’histoire.

4 Les pirates pillent le navire.
 8 Cruel est pendu.
 3 Un bateau se déchire dans la tempête.
 2 Le bateau des pirates accoste sur l’ïlot du phare.
 6 Loïc, Tinaël et son père attaquent le bateau des pirates.
1 Tinaël arrive sur le phare pour devenir gardien.
 7 Tinaël réussit à couper la jambe de bois de Cruel.
 5 Tinaël délivre son père et Loïc.

2/ Écris dans les bulles les pensées de Tinaël.

Première bulle quand Tinaël se cogne la tête après avoir couper la jambe de Cruel :

 "Je vais mourir. Adieu, maman..."

 
Deuxième bulle quand Cruel giffle Tinaël parce qu’il l’a appelé Monsieur :

"Je ne dois pas pleurer"

 ou

 "Mais, ma parole, il lit dans mon esprit !"

 

3/ Écris comment les pirates attirent les bateaux vers les écueils.

 Les pirates attirent les bateaux vers les écueils en allumant un feu près de la crique dangereuse et en éteignant le phare.

Les bateaux se trompent alors de direction et viennent s’échouer sur les rochers.