Vous êtes ici : Accueil > la vie des classes > 2012-2013 > L’ESPACE DES CE2 de M. GOMEZ > Animations SIGIDURS 2013
Publié : 31 janvier 2013

Animations SIGIDURS 2013

SIGIDURS 2013
 
Rôle du SIGIDURS : collecter les déchets, les recycler pour leur donner de la valeur.
Le Sigidurs s’occupe de 42 villes.
Il y a une mascotte : c’est « Super héros ».
 
1ère séance : matières et tri des déchets.
2ème séance : Valorisation des déchets
3ème séance : Réduction du volume des déchets.
 
 
1ère séance : matières et tri des déchets.
 
 
Qu’est ce qu’un déchet ? C’est un objet dont on n’a plus besoin, que l’on jette mais qui a de la valeur. Ex : bouteilles, canettes…
Les déchets sont composés de différentes matières. La matière, c’est ce qui compose un objet. On trouve : le métal, le carton, le verre, le plastique, le papier, les déchets végétaux, les déchets volumineux, les déchets dangereux et/ou toxiques, ordures ménagères ; des exemples sont trouvés par les enfants.
 
  
 
 
 
TRI :
Poubelle à couvercle vert : ordures ménagères. Ce sont des déchets non recyclables.
 
Poubelle à couvercle jaune : emballages en : plastique (bouteille, flacon), carton, métal + tous les papiers. Ce sont des déchets recyclables.
 
Container à bande verte : emballages en verre : bouteille, bocal (pas le bouchon qui va dans les ordures ménagères) ; pas les verres cassés ou la vaisselle cassée. Ce sont des déchets recyclables.
 
Déchèterie (4 pour le Sigidurs) : autres déchets, choses volumineuses.
 
 
En fin de séance, un quizz a permis de tester les nouvelles connaissances ; les élèves ont gagné ce défi !
 
 
2ème séance : Valorisation des déchets
Un rappel de la première séance est fait : différentes poubelles pour différents déchets.
Puis un petit quizz est lancé, là aussi pour refaire un point sur les apprentissages de la semaine précédente.
 
Si on ne recyclait pas les objets pour les valoriser et s’en resservir, il faudrait aller prendre dans la nature d’autres éléments, des ressources naturelles pour les construire. En recyclant, on se sert plusieurs fois de ces mêmes éléments ce qui est mieux pour la planète.
 
Avec le plastique par exemple, on peut faire des couverts en plastique, des habits en matière polaire (écharpes, bonnets, pulls), des montres en plastique… c’est la matière avec laquelle on peut refaire le plus d’objets. Si on ne le recycle pas, on doit prendre du pétrole dans la nature pour en fabriquer.
 
Avec le métal recyclé on peut faire des voitures (15 000 boites de conserve pour faire une voiture), des vélos (670 canettes pour un vélo), des trains… Si on ne le recycle pas, on doit prendre de la roche de bauxite dans la nature pour en fabriquer et la faire venir d’Australie.
 
 
Avec le carton et le papier, on peut refaire des feuilles (6 briquettes de soupe donnent un rouleau de papier toilette) des enveloppes kraft. Si on ne le recycle pas, on doit prendre du bois dans la nature pour en fabriquer.
 
 
Avec le verre : une bouteille en verre = une nouvelle bouteille. Si on ne le recycle pas, on doit prendre du sable un peu spécial (du sable blanc au bord des rivières, le silice) dans la nature pour en fabriquer.
 
La plupart de ces matières demandent aussi beaucoup d’eau pour leur fabrication et il faut en limiter l’utilisation.
 
Où vont les déchets non recyclables ? On les emmène dans une usine pour les brûler, c’est une usine d’incinération, on parle également de centre de valorisation énergétique. On peut produire de l’électricité et /ou du chauffage.
 
Où vont les déchets recyclables ? La poubelle jaune va au centre de tri par camion-benne pour y séparer les matières : carton, métal, plastique… le verre n’entre pas dans le centre de tri, il y va mais il reste à l’extérieur. Une fois déposés, les déchets sont triés : les trieurs enlèvent les gros cartons et erreurs des gens, puis des machines trient carton, métal, plastique. Ensuite, on en fait des gros cubes (= des balles) par matières pour les recycler dans des usines de recyclage spécialisées dans le métal, le plastique…
 
Une vidéo nous a montré l’ensemble de ce processus en fin de séquence.
 
 
3ème séance : Réduction du volume des déchets.
Un rappel des premières séances est fait : différentes poubelles pour différents déchets.
Puis un nouveau petit quizz est lancé, à nouveau pour refaire un point sur les apprentissages des semaines précédentes.
 
On a calculé qu’un Français jette en moyenne 1 kilo de déchets par jour : environ 370kg/an et par Français… Sur le territoire du Sigidurs, 380kg/an ; c’est plus que la moyenne il faut donc réduire. Ramené à la classe, nous arrivons à près de 30kg/jour. Grâce à la calculatrice, les enfants arrivent à la conclusion que cela représente 10 220 kg/an rien que pour notre classe. Leur constat est que « c’est énorme ! ».
A titre de comparaison : un Américain rejette 900kg par an, c’est 50 fois plus qu’en Côte d’Ivoire (16kg/an). Moins de consommation, moins d’emballages, plus de récupération.
La production annuelle des déchets de Français représente 2500 fois le poids de l tour Eiffel ! En hauteur, cela représenterait la hauteur du Mont Blanc (4810m) soit 16 tours Eiffel. Il faut donc jeter moins, mais comment faire ?
Règle des 3R  : Réduire : jeter moins ; Réutiliser ; Recycler : donner une deuxième vie aux déchets.
 
Un exemple concret est apporté : les déchets d’un pique-nique (canettes, sachets de chips, compotes, sachets de bonbons...) sont sortis d’un sac.
 
 
Réunis par groupes, les enfants trient les déchets et regardent ce qu’ils auraient pu faire pour réduire ces déchets. Par exemple, plutôt que plusieurs canettes, on peut acheter une grande bouteille en plastique.